Pneus sportifs et ultra haute performance, pneu et compétition - Manufacturiers dans le sport automobile : Qui fait quoi ?

Manufacturiers dans le sport automobile : Qui fait quoi ?

Sport Publié le 25/04/17 par Yannick O’Conor

Partenaires de plusieurs compétitions automobiles, les manufacturiers de pneus ont profité de ces formidables vecteurs de communication pour développer leur renommée. Mais dans quelles disciplines peut-on les trouver ? Petit tour d’horizon des manufacturiers impliqués dans le sport automobile.

Manufacturiers sport automobile Crédits photo © : Fotolia

Vecteur d’émotions, modèle de performances, le sport automobile est une aubaine pour les marques de pneus qui souhaitent accroître leur image. Que ce soit pour développer leurs pneus dans un environnement qui pousse à l’innovation, ou pour profiter de la notoriété des compétitions pour atteindre leur public, les manufacturiers de pneus ont une relation particulière à la compétition automobile.

Michelin référence du genre

La marque de Bibendum a vite choisi le sport automobile pour développer sa communication. Le géant clermontois est passé par toutes les disciplines majeures dont la Formule 1 et ne cache pas son désir d’y revenir après avoir mis le grappin sur la Formule E à sa création en 2014.

Mais les compétitions françaises restent le terrain de jeu de Michelin, qui doit beaucoup à leur popularité. Les mythiques 24 heures du Mans et Le Dakar ont, depuis leur création, un lien étroit avec le Bibendum. Les nombreux trophées remportés dans ces courses par les véhicules équipés de pneus Michelin ont amené beaucoup de visibilité à la marque en France et à l’étranger.

Firestone, c’est l’Amérique !

A l’instar de Michelin en France, l’Américain Firestone s’est d’abord concentré sur le marché sportif local. La marque s’est imposée en tant que référence pendant de nombreuses années aux Etats-Unis en devenant le partenaire historique des 500 Miles d’Indianapolis et de l’IndyCar. La filiale de Bridgestone, qui s’est lui aussi concentré sur le championnat local japonais de Super GT, a profité de l’énorme popularité des courses de la “Formule 1 américaine” et est même devenu son fournisseur exclusif en 2000. Une association devenue mythique pour les millions de téléspectateurs aux Etats-Unis.

Les laboratoires de Goodyear et Dunlop

Dans le sillon de Firestone, qui a accompagné l'apparition de la NASCAR, principale compétition de courses de voitures de série aux USA, Goodyear s’est imposé comme le fournisseur de référence des courses de “stock-car”, ultra populaires dans le pays. Le manufacturier américain s’est fait remarquer dernièrement par la mise en place de micropuces à l’intérieur du pneu pouvant les géolocaliser et mesurer leurs performances en course. Une petite révolution dans le milieu qui a ensuite inspiré les pneus grand public de Goodyear.

Sa filiale britannique Dunlop a longtemps été une référence au Mans et sa fameuse arche reste présente sur plusieurs circuits dans le monde. La marque est surtout très présente dans le monde des deux roues devenant le sponsor officiel de la Moto 2 et Moto 3 depuis quelques années.

La Formule 1 pour Pirelli

La catégorie reine du sport automobile a longtemps laissé les différents manufacturiers s’affronter sur l’asphalte. Michelin, Bridgestone, Goodyear et Pirelli équipaient les différentes écuries qui avaient le choix de leurs pneus jusqu’en 2007, et la décision de passer à un fournisseur unique. Sous contrat depuis 2011, Pirelli peut profiter de l’énorme visibilité de la compétition qui rassemble plus de 450 millions de téléspectateurs chaque année. Le géant italien est par la même occasion devenu partenaire du GP2 et GP3, antichambres de la F1. Ces partenariats sont rentrés dans la ligne directrice du manufacturier milanais qui a fait de la vitesse son outil de communication numéro 1.

Yokohama, Hankook et les véhicules de tourisme

S’il reste difficile pour les autres manufacturiers de toucher au butin des “historiques”, certains misent quand même sur le sport et se spécialisent dans des compétitions souvent synonymes de performances. Yokohama a pris le parti des véhicules de tourisme en s’alliant au championnat WTCC et ETCC. Même stratégie pour Hankook qui est devenu le partenaire du championnat allemand de véhicules de tourisme (DTM) et de sa nouvelle série : l’Audi Sports TT Cup. Le manufacturier coréen est également partenaire de la Formule 3 Europe, championnat monoplace pour les jeunes pilotes.

A chaque marque sa discipline

Bridgestone Super GT, FIA World Karting Championship, FIM EWC
Firestone IndyCar Series
Michelin Le Dakar, 24h du Mans, Le Dakar, Moto GP, Formule-E, WRC, WEC, EWC
BFGoodrich Off Road, le Dakar, RedBull Global RallyCross, Pikes Peak
Goodyear NASCAR, NHRA (Dragster)
Dunlop Moto2, Moto3, EWC, Moto-cross GP, Nürburgring
Pirelli Formule 1, GP2, GP3, GT Blancpain, WRC, WSBK, MX1, MX2
Yokohama WTCC, ETCC, GP Macao de Formule 3, Nürburgring
Hankook DTM, Formule 3 Europe, Audi Sport TT Cup, 24 Series, Pikes Peak
Kumho Zandvoort Masters of F3, 24h de Nürburgring, Formule 4 Series de France
Toyo Tires

Championnat japonais de Drifting D1, pilotes du Dakar, pilotes amateurs et professionnels

Cooper TyresFIA World Rallycross, David Coulthard, Xavier Foj, pilotes du Dakar
Falken Equipe Porsche 911, Off Road